Top idées reçues sur les vikings

Top idées reçues sur les vikings

1. Les vikings sont un peuple : FAUX



On appelle Viking divers groupes de marins scandinaves ayant attaqué, exploré, commercé ou colonisé en dehors du territoire scandinave durant l’âge Viking (entre les années 793 et 1066). Il est important de rappeler que les scandinaves étaient répartis sur trois territoires : le Danemark, la Suède et la Norvège. Ils ont commercé en Europe, en extrême orient et même, avec un village amérindien sur l’île de Baffin.

2. Les vikings sont des barbares sanguinaires : FAUX



Malgré les idées reçues, les Vikings sont avant tout des paysans, commerçants et explorateurs. Mais la nature les a forcé à se diriger vers les pillages ainsi que le commerce car le climat est froid et austère, souvent les terres sont gelées et difficilement cultivables. Ils héritent de leur réputation de barbares alors qu’il n’y a aucun témoin direct (ce qui entraîne toujours d’ailleurs des difficultés pour traduire des termes comme bersrker de nos jours). Les seuls témoignages que nous avons sont les écrits de “victimes” membres du clergé, pas très objectifs, et qui ont entretenu ces dires. Il faut dire qu’en plein Moyen  âge les Vikings vont piller des églises sans défenses ce qui est impardonnable pour le clergé. De plus, les scandinaves n’ont pas aidé non plus, dans les nombreuses sagas de Vikings, près de 4 siècles après les faits, ils apparaissent comme de fiers valeurs et de violents combattants.

3. Les vikings ont des casques à corne : FAUX



Ils n’ont pas d'ailes sur les casques non plus. Tout cela vient de l’imaginaire du 19 ème siècle notamment à cause du succès de Wagner qui équipa les casques de corne lors de son opéra L’anneau de Nibelung (inspiré de la mythologie nordique). Néanmoins, aucun casque équipé d’ailes ou de cornes n’a été retrouvé lors de fouilles archéologiques. Les Vikings avaient plutôt des casques classiques, simples ou à lunettes, voire même nasal.

4. Leur seule stratégie est le mur de bouclier : FAUX



Pour commencer on va détruire une idée reçue qui s’est largement répandue via les séries et jeux vidéos : le mur de bouclier est une stratégie qui n’a pas été utilisée ou très peu utilisée. En effet les boucliers ne sont pas suffisamment solides pour “un mode défense” cela a été prouvé en 2019 dans le livre Dissolving Myths écrit par Rolf Warming, archéologue et chercheur à l'université de Copenhague. Les boucliers Vikings étaient petits et légers donc pas adéquats pour la défense, à contrario, les boucliers étaient utilisés comme arme active. " Il y a un malentendu répandu parmi les passionnés de Vikings et nous, les archéologues, sur le fait que les Vikings se sont tenus bouclier par bouclier formant une formation serrée au combat", a déclaré WARMING au portail de recherche danois : Videnskap.dk. On ne trouve aucune preuve de l'utilisation de murs de protection dans les textes médiévaux ou à travers des Tests pratiques. On sait que les Vikings utilisaient un large éventail de techniques de combat. Entre autres ils avaient une version de la formation en coin utilisée pour attaquer et percer les murs de boucliers ennemis avec une hache comme arme principale. L'inconvénient de cette technique étant qu'elle ne fonctionnait pas si les attaquants devaient faire une retraite rapide. Et puis ils n’auraient pas pu prendre autant de villes en ayant que le mur de bouclier en stratégie.



Vous pouvez consulter la seconde partie de cet article ici : Top 4 des clichés sur les vikings



All comments

Leave a Reply

Product added to compare.